Vers l’espace et au-delà

Le voyage dans l’espace à toujours attisé l’imagination des cinéastes,

Du film muet à la dernière super-production.

Le principe premier du cinéma est de créer l’illusion, extraire l’homme de son quotidien et lui montrer l’improbable.

Pour se rendre dans sur la lune (et même par-delà)   l’imagination des cinéastes n’étaient pas en berne,

Bicyclette, ballon dirigeable, vache, train.

le premier film utilisant une fusée comme moyen de locomotion   fut Le voyage dans la lune de George Mélies.  Et un beau jour de 1969 la réalité rattrapa la fiction.

 Voici une petite play-list des vaisseaux spatiaux les plus marquants de l’histoire du cinéma.

La femme sur la lune

La femme sur la lune est le dernier film muet de Fritz Lang.  Il fut aussi la dernière grosse production des studios Universum Film AG avant le crash boursier de 1929.

La fusée baptisée Fried (la paix) servit de modèle à la conception des V2.  Un dessin rendant hommage au film fut d’ailleurs peint sur le premier prototype du V2.

Hergé s’inspirera grandement du film pour son album On a marché sur la lune.

 

La femme sur la lune est  aussi le premier film à instaurer un compte à rebours avant le lancement d’une fusée.

Fritz Lang dira à ce propos

 « Quand j’ai tourné le décollage de la fusée, je me disais:  » Si je compte un, deux, trois, quatre, dix, cinquante, cent, le public ne sait pas quand le décollage aura lieu. Mais si je compte à recours dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un – cela devient très clair ».

Star Trek

Pour réaliser les trucages du film  la Paramount fit d’abord appel à Robert Abel

pour réaliser des trucages en images de synthèse.

Mais à cette époque la 3D n’était qu’à ces débuts, le résultat fut peu convaincant.  Après un an d’acharnement et cinq millions de dollars déboursés, les trucages d’Abel seront refusés par les producteurs. Il se rattrapera par la suite en créant les effets-spéciaux de Tron

La sortie du film est retardée de quelques mois afin de pouvoir créer des effets visuels plus convaincants.

La Paramount fit alors appel un tandem d’experts des effets visuels, Douglas Trumbull (rencontre du troisième-typ, Blade Runner) et John Dykstra (Star Wars, Spider-Man).

Ils reprendront la bonne vieille méthode des maquettes filmées sur un fond bleu.

Si dans le film l’USS Enterprise est un imposant vaisseau de 190 000 tonnes et 289 mètres de long, la plus grande des maquettes

Utilisée ne mesurera que 2, 5 mètres de long.

 

A partir du deuxième opus la colère de Khan,  les effets spéciaux ont été réalisés par Industrial Light & Magic (mieux connu sous l’abréviation ILM), le studio d’effet spéciaux de

George Lucas.

2001 Odysée de l’espace

Réalisé un film de science-fiction est un exercice de style assez périlleux  Une idée de génie peut très vite se transformer en un navet intergalactique.

Pour éviter ce genre de destinée Stanley Kubrick mit les bouchées double pour

Les effets spéciaux de son film.

Il poussa la précision et le réalisme à son paroxysme.

Rien que pour réaliser la salle de commande de Discovery One, la production fit construire une centrifugeuse gigantesque pesant près de 30 tonnes, d’un coût de 750 000 $…

Et pour réaliser les trucages la aussi aucune prise de risque puisque le travaille fut confié à Douglas Trumbull qui  remportera l’Oscar des meilleurs effets-spéciaux.

 

Après le tournage Stanley Kubrick détruira toutes les maquettes en rétorquant:

« Si d’autres veulent faire un film plus réaliste, il faudra qu’ils aillent le tourner sur place. »

Star Wars

Un des vaisseaux emblématique du cinéma c’est bien le Faucon Millénium de Star Wars   Le look si particulier de ce transporteur à peine décrépit et une juxtaposition d’une olive sur un hamburger, Le cockpit en forme de serre du Faucon Millenium  est inspiré du Boeing B-29

 


Vu le budget assez serré du  premier opus et ne sachant pas si une suite était envisageable.  Le vaisseau ne fut construit qu’en partie.  Après le tournage la maquette fut détruite.

L’empire contre-attaque voyant le jour, le Faucon Millenium fut reconstruit en entier et en grandeur nature.

Le trou noir

À bord du vaisseau d’exploration Palomino qui retourne vers la Terre, le robot Vincent détecte la présence d’un puissant « trou noir ». Au bord du gouffre, il découvre une gigantesque station spatiale, l’U.S. Cygnus, disparue en mission vingt ans plus tôt et protégée du trou noir par une zone de non-gravité…

Le Cygnus ; qui doit son nom au premier trou noir qui fut découvert dans la constellation du Cygne ; est sans nulle doute le plus beau vaisseau de l’histoire du cinéma.

Le Trou noir a été nommé en 1980 aux Oscar du cinéma dans les catégories, Oscar de la meilleure photographie pour Frank V. Philips et Oscar des meilleurs effets visuels pour Peter Ellenshaw.

Petit quizz

Et pour finir un petit quizz.  A vous de retrouver le titre du film, voir de la série correspondant au vaisseau.  Il suffit de cliquer sur le lien pour avoir la réponse.

Cyberlab

USS Sulaco

USM Auriga

Flouston Paradise

Discovery One

TM

Publicités