Publié le

Raoul WALSH : The roaring twenties

Trois soldats américains de retour au pays après la Première Guerre mondiale retrouvent la vie civile et la prohibition nouvellement mise en place. Chacun à sa façon va tenter de tirer son épingle du jeu.

Rencontre de deux monstres du film noir (Humphrey Bogard alors star montante et James Cagney déjà coutumier du genre) se retrouvent ici sous la baguette du maître Raoul Walsh. Celui-ci réalise l’une de ses plus belles réussites, sorte de film de gangsters à vocation socio-historique. Le film est en effet entrecoupé de rappels historiques, de coupures de presse et réussit à plonger le spectateur dans une des périodes les plus troublées des Etats-Unis.

Les personnages, assez finement brossés (à noter tout de même un James Cagney qui sort de son habituel rôle de brute), donnent encore plus de crédibilité à l’ensemble déjà bien soutenu par une mise en scène énergique sans être abrutissante.

Gros succès lors de sa sortie en salle en 1939, The roaring twenties s’avère un un excellent film à la fois divertissant et instructif.

Raoul WALSH : « The roaring twenties »

(USA, 1939)

Michaël Avenia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s