Publié le

Blindness

2015, dans une ville des Etats-Unis  une maladie étrange à fait son apparition, une épidémie de cécité se propage en moins d’une semaine.

le nouveau mal baptisé la « blancheur lumineuse » touche 90% de la population sans distinction d’age ni d’ethnie, parmi les 10 % restant une  femme (Julianne Moore) va se faire passer pour malade pour accompagner son mari (Mark Ruffalo). Par la même occasion elle va jouer le rôle de Saint-Bernard pour un groupe d’aveugles.

Blindness est un film d’anticipation adapté du livre «L’aveuglement» de José Saramago, prix nobel de littérature en 1998 et réalisé de main de maître par Fernando Meirelles ( la cité de Dieu, the constant gardener,…).

Après une introduction assez classique, le climax s’installe et le  film bascule dans la noirceur humaine qui s’apparente à une véritable descente aux enfers.

Point de vue technique Mereilles nous fait ressentir l’aveuglement avec des effets de lumières et un travail sur le son éblouissant.

Blindness est un film surprenant et prenant sur le thème de l’enfermement, de la prise de pouvoir et de la condition humaine.

BLINDNESS

Fernando MEIRELLES

VO AN st.FR. Durée :121′.
DIVERS, 2008, Canada, Brésil, Japon.

T.M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s