Publié le

Getting home

Le réalisateur Zhang Yang nous avait déjà gratifié d’une belle fable sur l’évolution de la Chine et la disparition des bains publics, Shower.

Getting home fonctionne sur le même principe, la métamorphose  de la Chine à travers les yeux des habitants.

Cette fable urbaine et humaine débute par un décès, celui de Liu, petit ouvrier mort d’avoir trop bu avec  son fidèle ami Zhao.

Voulant honorer le serment qu’il avait faite à son ami, Zhao décide de traverser la Chine d’un bout à l’autre  afin de ramener le corps de son  défunt ami dans son village natal.

Getting home un road movie  attachant, drôle et imaginatif mais aussi profond.  Sous des faux airs de comédie douce amer, ce film nous montre la métamorphose de la Chine et le tribut qu’en paye la population.

GETTING HOME

Yang ZHANG

VO CH st.FR. Durée :110′.
DIVERS, 2007, Chine, Hong-Kong.

T.M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s